L'accident qui a signé la fin du Concorde revient devant la justice 12 ans après les faits. Six prévenus reviennent à la barre devant la Cour d'Appel de Versailles dont Continental Airlines condamné en première instance.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.