Aujourd'hui s'ouvre à Los Angeles le procès du docteur Conrad Murray, cardiologue, accusé d'homicide involontaire. Il aurait administré de trop fortes doses d'anesthésiant et de somnifères à la star décédée le 25 juin 2009.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.