PARIS (Reuters) - Un vol avec effraction a eu lieu au siège de campagne de Dominique de Villepin, dans le VIe arrondissement de Paris, au cours de la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris auprès du secrétariat de l'ex-Premier ministre.

Les portes qui étaient fermées à clé ont été "explosées, y compris une armoire forte", et tous les papiers "sont répartis partout sur le sol", a déclaré à la presse Brigitte Girardin, la directrice de campagne de Dominique de Villepin.

Elle a émis l'hypothèse que les cambrioleurs cherchaient peut-être l'identité des élus ayant accepté de parrainer la candidature de l'ancien chef de gouvernement.

"S'ils cherchaient des parrainages, ils ne pouvaient pas les trouver car ils ne sont pas dans ces locaux", a-t-elle dit.

Candidat de République solidaire à la présidentielle, Dominique de Villepin s'était dit jeudi, sur BFM TV, favorable à l'anonymat des 500 parrainages requis pour pouvoir se présenter.

Il avait ajouté être "confiant" sur sa propre collecte de signatures.

L'anonymat des signatures est réclamé par la présidente du Front National Marine Le Pen, Christine Boutin, du Parti chrétien-démocrate, et Corinne Lepage, du parti écologiste Cap21.

Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.