Guillaume Barrois, un nantais de 23 ans, doctorant en imagerie médicale qui a porté les préoccupations des jeunes chercheurs dans l'équipe des JDLP, a été tiré au sort pour participer à l'interview d'Eva Joly aux cotés de Patrick Cohen dans le 7/9 de France Inter .

En images, la vidéo des coulisses...

Et les photos...

Guillaume avait préparé son intervention, avec assiduité.

feuillet
feuillet © Radio France / CDEVILLERS

Plusieurs axes ont retenu l'attention de Guillaume.

1/La vertu en polique occupe le coeur de son programme et cette aspiration est partagée par une grande majorité de Français, or elle ne suscite aucune adhésion. Pourquoi ?

2/ Pour l'intérêt général, n'était-elle pas plus utile au poste de juge anti corruption qu'en campagne électorale dans un parti politique ? La politique a-t-elle encore les moyens de changer les choses ?

3/ Double culture, Norvège et France apparait comme un handicap (étrangement). Comment lui redonner son sens de richesse...

Cette troisième question, Guillaume la posera en OFF dans les couloirs d'Inter au moment de sa rencontre avec Eva Joly

Eva Joly et Guillaume
Eva Joly et Guillaume © Radio France / CDEVILLERS

Finies les présentations... Place au direct.... Aux cotés de Thomas Legrand

Guilaume s'installe
Guilaume s'installe © Radio France / CDEVILLERS

Et le temps de la question...

Guillaume a choisi d'évoquer le sujet de son efficacité d'action en politique

Guillaume pose une question
Guillaume pose une question © Radio France / CDEVILLERS

Eva Joly reste persuadée que seule la politique peut changer le monde.

Studio
Studio © Radio France / CDEVILLERS

Au comptoir du debrief; Guillaume est conquis, satisfait de son échange avec Eva Joly et surtout du lien crée pendant la conversation.

Studio 2
Studio 2 © Radio France / CDEVILLERS

La quinzaine s'achève. Les jeunes dans la présidentielle commenteront l'entre deux tours la semaine prochaine avant de devenir les Jeunes dans les législatives .

Spéciale dédicace à Hadrien et Antoine (Edenpress) qui nous ont suivi dans les couloirs d'Inter pendant deux semaines pour tourner les coulisses du 7/9... Lever tôt tous les matins, coucher tard après le montage... Merci à tous les deux

Hadrien et Antoine
Hadrien et Antoine © Radio France / CDEVILLERS

Le rideau est tiré sur la campagne du premier tour de la présidentielle...

Le studio s'est donc vidé... Mais pas pour très longtemps

studio vide
studio vide © Radio France / CDEVILLERS

Vidéo : Edenpress

Photos : Constance Devillers

Texte et mise en page : Eric Valmir

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.