Plusieurs pays au premiers rangs desquels l'Allemagne et la France, estiment que la frontière entre la Turquie et la Grece est devenue trop poreuse. Désormais, en cas de pression migratoire trop forte, ils rétabliront leur contrôles aux frontières. Joana Hostein.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.