Pour tenter de remédier aux conséquences de l'épisode de sécheresse qui a parcouru la France ces dernières semaines, les agriculteurs ont adapté leur culture. A Rosnay, dans l'Indre, ils ont choisi de planter du sorgho moins gourmand en eau.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.