Ce matin, je suis tombé de ma chaise. Entendu sur France Inter : "Au lendemain de la grève, nous vous remercions de votre fidélité" ou encore : "Fin de la grève contre la suppression de la pub". Quoi ?Mais la grève n'est pas dirigée contre la suppression de la pub! Elle dénonce l'absence de propositions sérieuses du gouvernement pour pallier le manque à gagner de l'absence de publicités. Elle affirme que, oui! Le service public vit une tourmente très inquiétante. Ensuite (pardon chers auditeurs que je respecte tant), je n'aime pas entendre "merci de votre fidélité", parce que j'ai le sentiment que l'on présente nos excuses... pour mauvaise conduite.Voilà, réveil grognon.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.