Les derniers chiffres donnent un peu d’espoir. Des médicaments plus efficaces, une mortalité qui baisse. Mais il reste encore énormément à faire. Jean-François Delfraissy, directeur de l'agence nationale de recherche sur le sida, nous explique.

Angélique Bouin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.