Ceux qui en veulent à Charlie Hebdo ont mis le feu aux locaux de la réadction mais ont aussi détourné le site internet de l'hebdomadaire dont la page d'accueil proposait ce matin une photo de la Mecque avec ce slogan "Not God, but Allah".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.