L’agence nationale de sécurité sanitaire lance un avertissement : fabriquer chez soi de la pâte gluante fluo n’est pas sans risque. Pas étonnant, la colle et la lessive sont les principaux ingrédients de la recette.

Mélange pour réaliser un slime chez soi
Mélange pour réaliser un slime chez soi © Capture d'écran YouTube

Le slime (se prononce « slaïme ») est bien pratique pour les parents : il permet d’occuper les enfants avec des travaux manuels. Mais il va peut-être falloir leur ôter des mains. L’agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) alerte les consommateurs sur les risques liés à la fabrication maison et la manipulation de cette substance gluante. Plusieurs cas de réactions cutanées ont été signalés.

Pour fabriquer du slime, il faut de la colle à papier liquide type Cléopâtre. Des colles qui sentent bon l'amande mais qui contiennent des conservateurs allergisants et des solvants responsables d'irritation des voies respiratoires. Enfin pour rendre la pâte irrésistiblement élastique, on peut utiliser de la lessive ou du produit pour nettoyer les lentilles ou les yeux. 

C’est la cerise sur le gâteau empoisonné puisqu’il s’agit, selon le communiqué de l’Anses, « quasi-exclusivement de bore sous forme d’acide borique et ses dérivés ». Une manipulation répétée et prolongée « peut être à l’origine de dermatites de contact sévères ». Pour être tout à fait précis, les conséquences sur la peau et les ongles s’apparentent à des brûlures, des rougeurs, de l’eczéma et des démangeaisons.

Contrôles sur des kits pour fabriquer du slime

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a réalisé une enquête sur les coffrets de kits de slime. Sur 15 prélèvements, deux kits présentaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée, ils ont été rappelés et retirés du marché

Vu le succès de cette pâte étirable, la DGCCRF poursuit ses contrôles et ses analyses en 2018 et invite les familles à bien respecter les précautions d’emploi. Sur Internet, il est possible de trouver des vidéos de recettes de slime sans colle et sans lessive. Les apprentis chimistes ont déjà déniché des ingrédients moins toxiques (farine, de l’amidon de maïs, huile, eau) pour poursuivre leurs expériences.

Le slime sur les écrans

YouTube semble être une mine d’or pour tous les adolescents qui veulent diffuser ou chercher une recette artisanale de slime. Mais dès 1958, on peut apercevoir ce mélange gluant sur grand écran dans le film Danger planétaire, puis en 1982 dans Poltergeist et La Chose. La consécration du slime arrive peut-être en 1989 grâce à SOS Fantômes 2 et dans bon nombre de films d’horreur des années 80 et 90.

>>> Le rapport de l'Anses, "Le slime, une pâte très prisée mais pas sans risque"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.