Le traité international anti-contrefaçon a été rejeté par le Parlement Européen. Conçu pour protéger les droits de propriété intellectuelle, la crainte de le voir limiter la liberté sur Internet avait fédéré contre lui une large opposition.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.