Le PS et le Front de Gauche n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour les Législatives. La discussion portait sur les circonscriptions où aucun candidat de gauche ne pourrait être qualifié pour le second tour. Les négociations ont échoué.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.