Un sondage réalisé avant et après le tweet de Valérie Trierweiler donne Ségolène Royale largement battue avec 42% des intentions de votes contre 58% pour le dissident socialiste olivier Falorni. Reportage de Marion Lagardère

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.