Ils veulent dénoncer une fois encore le manque d'effectifs et la dégradation des conditions de travail depuis la fusion ANPE/Assedic il y a 3 ans. Postes supprimés, tensions avec les demandeurs d'emplois, les agents sont débordésPhilippe Poulenard

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.