C'est la première fois que ça arrive: des policiers de la DCRI vont manifester leur mécontentement, dans leurs locaux de Levallois Perret. Le malaise est lié à une gestion qualifiée de désastreuse des ressources humaines.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.