Les campagnes se désertifient. Il y a pourtant toujours du monde au Salon de l'Agriculture. Dès demain, les candidats à la Présidentielle défileront Porte de Versailles. François Purseigle, enseignant à Polytechnique analyse le vote agricole.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.