51 sec

P vatican hacker

Le collectif d'internautes Anonymous ont bloqué plusieurs des sites du Vatican. Ils expliquent vouloir "punir l'Eglise apostolique romaine corrompue et ses émanations" et non la religion ou ses fidèles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.