destruction de deux bornes écotaxe dans le gard
destruction de deux bornes écotaxe dans le gard © reuters

Ils en avaient fait une contestation régionale, mais la colère bretonne contre l'écotaxe a gagné toute la France hier. Rassemblement, incendies de bornes, opération escargot... De Lille à Marseille, de Charente au périphérique parisien…

C'était la contestation des Bretons. C'est devenu celle de groupes épars un peu partout en France. Des rassemblements contre l'écotaxe ont eu lieu en Isère , dans le Gard ou encore dans le Nord ce samedi.

Rassemblement aussi en Bretagne , à Jugon-les-Lacs (Côtes d'Armor). Des heurts ont d’ailleurs éclaté sur place entre les 700 manifestants et les forces de l'ordre. Ailleurs, de nouveaux portiques ont été détruits, incendiés ou endommagés. C'est le cas notamment à Paris , sur le boulevard périphérique.

Action aussi à Lyon et Marseille , où des manifestants ont mené une opération sans violence.

Sébastien Driss est transporteur indépendant, il était dans le cortège marseillais .

Les Français divisés

A noter qu’un sondage BVA pour I-télé et Le Parisien montre que 49 % des Français sont favorables à la suppression de cette écotaxe. 48 % des sondés estiment qu’il faut au contraire la maintenir.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.