Chaque année, les banques européennes sont soumises à des tests pour mesurer leur capacité de résistance en cas de crise majeure. Parmi les huit établissements recalés cette année : cinq banques espagnoles, deux grecques et une allemande.

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.