Les prix des carburants baisseront jusqu'à 6 centimes d'euro par litre pendant trois mois, l'effort étant partagé à parts égales entre l'Etat et les entreprises, a annoncé mardi le ministre de l'Economie, Pierre

Moscovici.

L'effort consenti par l'Etat sous la forme d'une baisse des taxes est équivalent à 300 millions d'euros qui seront compensés par redéploiement, a-t-il précisé lors d'un point presse.

Cette décision est applicable dans les 24 heures, a ajouté Pierre Moscovici. A l'issue de la période de trois mois, une "solution pérenne" sera mise en place.

Total a annoncé pour sa part une baisse de ses prix de 2 centimes par litre et 3 centimes sur les autoroutes.

Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip) avait auparavant dit à la presse que la baisse de la part des entreprises serait supérieure à un centime d'euro par litre.

Marion Douet et Michel Rose, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.