paris veut un déploiement des casques bleus au mali
paris veut un déploiement des casques bleus au mali © reuters

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté jeudi à l'unanimité la résolution 2100 prévoyant la création d'une force de maintien de la paix au Mali de 12.600 militaires à compter du 1er juillet, qui sera appuyée par un contingent français pour combattre, le cas échéant, la menace djihadiste.

Paris, épaulé par quelque 2.000 soldats tchadiens aguerris à la guerre dans le désert du Sahara, est intervenu en janvier dans son ancienne colonie d'Afrique de l'Ouest pour chasser les rebelles islamistes et leurs alliés touaregs qui occupaient la moitié nord du Mali.

La future force de l'Onu, baptisée Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), prendra le relais de la force ouest-africaine Misma venue en appui de l'opération française "Serval".

La vaste majorité des soldats de la Misma auront vocation à intégrer la force des Nations unies, ont indiqué des diplomates.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.