XIVe siècle. Les autorités du Village de Bantè envoient des émissaires à l’est, sur les rives du Niger inférieur, à la recherche des Yorubas. Redoutables chasseurs, la réputation de ces derniers dépasse de loin les frontières de l’actuel Nigéria. Bantè est alors en proie aux ravages d’un couple d’aigles, s’en prenant aux nouveau-nés qu’ils enlèvent et dévorent. C’est un chasseur Nagô, sous-groupe de l’ethnie Yoruba, qui en délivre les villageois. Les aigles sont tués, tâche dont seul un chasseur exceptionnel pouvait s’acquitter. Le héros de Bantè, Obiti, est originaire de Kobagbe, un village de la région de la Cité sacrée d’Ilé-Ifè, berceau de l’humanité selon la légende Yoruba. En remerciement, le Village de Bantè s’offre à lui, désormais Roi protecteur, qui s’y installe en compagnie de sa famille. C’est ainsi que naquit, selon la tradition orale, la dynastie Nagô de la Forêt sacrée de Bantè.

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.