Ce mercredi, 861 000 enseignants font leur rentrée, un jour avant les plus de 12 millions d'élèves. Les classes seront-elles chargées ? Les postes pourvus ?

Quelque 12.400.000 élèves font leur rentrée jeudi
Quelque 12.400.000 élèves font leur rentrée jeudi © Maxppp / Julio Pelaez

Cette année, alors que 12.400.000 élèves font leur rentrées de la maternelle au lycée, en compagnie de 861.000 enseignants, le nombre d'élèves baisse très légèrement dans les écoles primaires, mais augmente dans les collèges et lycées. Le nombre d'élèves par classe va rester globalement stable, ou diminuer un peu dans les écoles maternelles, et augmenter notamment au lycée.

Pourtant 10 711 nouveaux postes sont créés. Mais les principaux syndicats d'enseignants jugent que ces emplois ne se verront pas sur le terrain : dans le second degré, tous les postes ne sont pas pourvus. C'est le cas en lettres modernes, mathématiques, lettres classiques, allemand.

Problèmes de remplacement et concours exceptionnels

Et dans le premier degré aussi. Cette année, 200 postes n'ont pas été pourvus dans l'académie de Versailles. Il faudra donc embaucher des contractuels. Et les problèmes de remplacement risquent de se reproduire. Surtout dans une profession féminisée à 80%, où il faut anticiper les congés maternité.

En revanche, dans les écoles de l'académie de Créteil, tous les postes ont été pourvus grâce à un deuxième concours exceptionnel. Des moyens supplémentaires ont également été accordés à cette académie pour éviter de revivre une rentrée catastrophique comme il y a deux ans.

En 2017, un écolier coûtera 6.500 euros à l'Etat, un collégien 8.800 euros et un lycéen 11.200 euros. Des investissements en augmentation pour l'école, entre 4,7% pour les lycéens et 12,1% pour les plus petits.

Les chiffres de la rentrée
Les chiffres de la rentrée © Visactu

Les enseignants mais aussi les parents d'élèves s'inquiètent plus largement d'un sentiment d'improvisation pour cette rentrée, alors qu'elle voit s'appliquer deux réformes majeures.

► ► ► ÉCOUTEZ | Liliana Moyano, présidente de la FCPE, était l'invitée de Bruno Duvic dans le journal de 13h