L'ancien Président a été condamné à 2 ans de prisons avec sursis. Outre la question du statut pénal des Chefs de l'Etat, cet évènement pose aussi celle de la composition du Conseil Constitutionnel.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.