Florian Zeller : La Jouissance, Gallimard

Florian Zeller
Florian Zeller © Gallimard / Laurent Hini

Enfin mûr ce jeune écrivain aux cheveux mal peignés ! Florian Zeller, un succès fou, surtout au théâtre. Angoissé un peu, superstitieux peut-être, Florian Zeller a tissé pour cette rentrée un roman assez drôle et pertinent sur la vie de couple. L'histoire archi-étudiée du couple qui ne s'entend plus, de l'amour qui s'effiloche... tournée à la sauce Europe, en convoquant Helmut Kohl, François Mitterrand et Emil Cioran. Oui, oui, il l'a fait. Ça mérite de voir le résultat. Zeller est le type avec qui j'ai eu la conversation la plus intelligente sur la vie de couple ces derniers temps. Il a raison, nous nous essoufflons à force d'insuffler à nos vies quotidiennes des valeurs dramatiques qu'elles n'ont pas.

Encore une histoire d'amour ? Florian Zeller regarde surtout une société qui ne sait plus maintenir les liens autour de ses enfants.

À quoi ressemble ce monde aux histoires de couples sans suite ?

Comparer la vie de couple à François Mitterrand et Helmut Kohl main dans la main, c'est un peu gonflé non ?

Emil Cioran, que vient-il faire ici ? Il donne la bonne façon de s'interroger.

Dans la lignée de La Mère , pour laquelle Catherine Hiegel a reçu le Molière de la meilleure actrice en 2011, et après La Vérité , qui a rassemblé autour de Pierre Arditi près de 5 millions de téléspectateurs, Florian Zeller confie à Robert Hirsch le rôle principal du Père . Au Théâtre Herbertot à Paris, à partir du 11 septembre.

publications

La Jouissance
La Jouissance © radio-france

La Jouissance

de Florian Zeller editeur :Editions Gallimardparution : le 30 août 2012

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.