Le porte-parole du Ministère de l'Intérieur Pierre-Yves Brandet explique pourquoi la décision d'envoyer des bombardiers d'eau Dash a semblé bien tardive aux Réunionnais.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.