L'ancien homme politique a été mis en examen avant-hier à Lille pour "proxénétisme en bande organisée". Beaucoup pensaient que ce chef de mise en examen allait être "complicité de proxénétisme" et s'étaient étonnés de la dureté de l'accusation. Et voilà que Le Monde publie aujourd'hui des extraits des procès-verbaux de la garde à vue qui a eu lieu fin février à Lille. A leur lecture, on est un peu moins étonné de cette dureté. Les précisions de Nathalie Hernandez.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.