Les islamistes du Nord-Mali sont partagés en trois groupes : les Touaregs indépendantistes et pro-charia d'Ansar Dine, les Djihadistes d'Afrique de l'ouest du Mujao composés de membres de diverses ethnies de la région et les Arabes d'Aqmi qui occupent le désert depuis 2007 et organisent des unités de combattants. Ansar dine est en lutte intestine avec les Touaregs du MNLA. Le Mujao revendique la plupart des enlèvements. Le groupe terroriste international travaille avec Aqmi. Aqmi est l'entité terroriste la plus stable et la mieux organisée de la région. Elle entretient des relations avec chacun des groupes djihadistes. Depuis que l'éventualité d'une intervention au Nord-Mali a été décidée, Ansar dine a pris ses distances avec le Mujao et Aqmi après avoir évacué les indépendantistes touaregs du MNLA.

Les trois groupes de la rébellion islamiste

  • Ansar Dine

Ansar Dine est un mouvement islamique touareg dirigé par un rebelle historique de la révolte touarègue, Iyad ag Ghali. Conseiller consulaire du Mali en Arabie saoudite à la fin des années 2000, Iyad ag Ghali est expulsé d'Arabie saoudite à cause de ses relations douteuses avec Al-Qaïda. Il rentre au Mali et prend part à la rébellion de 2012 avec Ansar Dine. Ansar Dine milite pour l'instauration de la charia, la loi islamique au Mali. Il s'oppose à l'autre groupe politique touareg , le MNLA. Ansar dine est composé de touaregs et de combattants d'autres pays limitrophes, le Sénégal, le Niger ou encore le Nigéria. Ansar dine est basé à Tombouctou.

  • Mujao

Le Mouvement pour l'unicité du Jihad en Afrique de l'Ouest est une antenne sécessioniste d'Al-Qaida au Maghreb islamique chargée du Djihad en Afrique de l'Ouest. Le Mujao est le groupe islamiste le plus radical au nord-Mali appliquant à la lettre la charia. Il est à l'origine composé d'Arabes maliens et mauritaniens puis s'est agrandi avec des combattants du Sénégal, des Peuls et des Songhaïs maliens et des membres du mouvement Boko Haram au Nigéria. Le Mujao a pris le pouvoir à Gao au Nord-Mali. Le Mujao entretient des liens étroits avec Aqmi.

  • Aqmi

Al-Qaida au Maghreb islamique est une organisation terroriste islamique née sur les cendres du GSPC (Groupement salafiste pour la prédication et le combat) algérien. L'organisation a rejoint la franchise Al-Qaida en 2007 avec la bénédiction de l'ancien chef du groupe djihadiste, Oussama Ben Laden. Aqmi opère dans le Sahel, en Mauritanie, au Mali, au Niger et à la lisère désertique du Sénégal. Aqmi au Nord-Mali est divisé en plusieurs unités combattantes, les katiba. Aqmi est responsable de la majorité des attentats et des enlèvements dans la région. Ces enlèvements permettent à l'organisation terroriste de financer d'autres groupes dans la région.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.