Etat des lieux et analyses des enjeux de ce scrutin, qui se déroule dans un contexte particulier : montée des extrêmes, Brexit, immigration, climat, etc.

logo france inter
logo france inter © Radio France

A trois mois des élections européennes, France Inter se déplace dans plusieurs villes de l’UE 

► 18h/19h : La Hongrie de Viktor Orban

► 19h20 /20h : Pologne, Autriche, Roumanie : Les voisins d’Europe centrale

2 heures de direct avec des invités, des reportages, des chroniques. A chaque fois, il s’agit d’illustrer non pas seulement un pays, mais ceux qui l’entourent, qu’ils partagent ou non la même culture ou les mêmes problématiques.

- avec des invités : Ludovic Lepeltier-Kutasi, géographe, directeur de la publication du Courrier d’Europe centrale ; Gabor Klanizcay, professeur au département d’études médiévales à l’Université d’Europe Centrale ; Tibor Derdak, directeur du lycée Ambedkar qui accueille des Roms

- ainsi que Florence La Bruyère, correspondante de RFI en Hongrie et Angélique Bouin, correspondante de Radio France à Bruxelles 

- Des reportages de Florence La Bruyère et Eric Biegala en Hongrie ; Marie-Pierre Vérot en Pologne ; Isaure Hiace en Autriche et Paul Cozighian en Roumanie 

Les prochaines délocalisations : 

  • jeudi 21 mars : Maastricht aux Pays-Bas
  • jeudi 18 avril : Italie 

Les élections européennes à retrouver aussi dans :

7h15 : Zoom de la rédaction : depuis janvier, des zooms spéciaux «  Elections européennes » - après Naples, La Finlande, Boulogne-sur-Mer ; La PAC en Côte d’Or ; Le Portugal ou comment on se relève de l’austérité ;  Les frontaliers du Luxembourg ; L’Autriche et l’extrême droite...

Un mardi par mois, une émission en direct du Parlement européen de Strasbourg

► Dimanche 24 mars : La Serbie, un de ces pays qui ont faim d’Europe. Reportage de Vanessa Descouraux

► Dimanche 28 avril : L’Espagne, jour d’élections législatives

Tous les dimanches, à 13h20 : Chaque semaine, Caroline Gillet va à la rencontre des jeunes Européens  pour dresser leurs portraits et recueillir leurs engagements, leurs espoirs et leurs désillusions.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.