[scald=223319:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La part des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches a atteint son plus haut niveau depuis 1999 au troisième trimestre 2012, selon une étude de la Dares (Direction de la recherche du ministère du Travail) publiée vendredi.

Elle s'élevait à 81,7% sur la période, soit 0,7 point de plus qu'au deuxième trimestre et 3,3 points de plus qu'un an plus tôt.

La progression du trimestre a été particulièrement forte dans les entreprises de 10 à 49 salariés (+3,2 points) et plus limitée (+0,5 point) dans celles de 50 salariés ou plus.

Sur un an, la part des CDD dans les embauches a augmenté dans l'industrie (+4,1 points à 68,2%) et le tertiaire (+3,2 points à 83,7%) mais reculé de 2,4 points (à 49,9%) dans la construction.

Parallèlement à la hausse des embauches en CDD, le taux de fin de CDD dans les sorties des entreprises a progressé de 0,3 point au troisième trimestre pour s'établir à 9,7%, également un plus haut depuis 1999, année où le ministère du Travail a commencé à publier ces statistiques.

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.