Après le Congrès, le Sénat américain a validé l'accord négocié en début de semaine par Barack Obama avec ses adversaires politiques. Le plafond de la dette américaine est relevé mais c'est une demi victoire pour le président américain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.