Elles sont interdites en Europe depuis la crise de la vache folle il y a 15 ans. Mais depuis juillet 2010, la Commission européenne réfléchit à la réintroduction de certains types de farines, les protéines animales transformées, dans l'alimentation des porcs, volailles et poissons. Rodrigues Nathalie

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.