L'État l'a annoncé il y a deux mois : il y aura beaucoup moins d'argent alloué pour les hébergements d'urgence. Hier, les salariés du Samu Social ont manifesté leur colère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.