Hélicoptères Cougar
Hélicoptères Cougar © Radio France

Il y a un an, le 8 janvier 2011, deux français Vincent Delory et Antoine de Léocour étaient retrouvés morts le lendemain de leur enlèvement par un commando de l'Aqmi, Al Qaida au Maghreb islamique, au Niger.Aujourd'hui seules certitudes : Antoine de Léocour a bien été exécuté par trois membres du commando qui prenaient la fuite. Vincent Delory a lui succombé à ses brûlures, les circonstances exactes de sa mort posent toujours question. Sa sœur révèle aujourd’hui le contenu d’une rencontre avec l'un des patrons français des commandos en juillet dernier au Ministère de la Défense. Annabelle Delory affirme aujourd’hui que les soldats français des forces spéciales qui sont intervenus pour délivrer les deux otages ne portaient pas de gilets pare-balles. La famille se demande si les soldats, mal équipés, n’ont pas été contraints de se retirer plutôt que de se donner toutes les chances de libérer les otages. Depuis un an, la famille de Vincent Delory réclame que les zones d'ombre de cette intervention soient dissipées, comme la levée du secret défense.Annabelle Delory, la sœur de Vincent Delory s’est confiée à Emmanuel Leclère

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.