Le tribunal des Prud'hommes de Marseille rend ce matin sa décision dans l'affaire les opposant à leur direction, celle d'Unilever France. Une affaire qui concerne 12 salariés protégés de l'entreprise, des responsables syndicaux, dont le licenciement n'a pas encore été prononcé. Ils exigent le paiement de leur salaire, suspendu depuis trois mois. Les précisions de Marine Laugénie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.