Découverte des fontaines et bosquets et de leurs eaux jaillissantes au rythme de la musique.

Les Grandes Eaux musicales
Les Grandes Eaux musicales © Radio France

Plusieurs parcours s’offrent à vous. Quel que soit votre choix, ils permettent à tous d’apprécier nombre de chefs d’oeuvre du Jardin.Les visiteurs du matin, comme les plus pressées par le temps, sont invités à jouir des spectacles de la Grande Perspective mise en eau, et de certains bosquets.L’après-midi, les promeneurs sont plutôt amenés à prendre leur temps et s’arrêter dans chacun des bosquets, pour mieux s’y aventurer, jusqu’à l’étape ultime, le final au Bassin de Neptune.Enfin, les flâneurs et passionnés peuvent faire une escapade dans les endroits les plus secrets du Jardin. Dans l’héritage de l’esprit des créateurs de Versailles, il revient à notre époque de faire vivre les arts dans ce domaine d’exception, en donnant une place primordiale aux oeuvres qui y furent créées durant deux siècles.Tous les samedis et dimanches jusqu'au 28 octobre.

Concert Beethoven : la 9e symphonie

aff beethoven
aff beethoven © radio-france

Avec le Choeur de l’Orchestre de Paris, le Choeur de la Frankfurter Singakademie et West Eastern Divan Orchestra sous la Direction Daniel Barenboim13 juillet 2012 Terrasses du Château de Versailles Daniel Barenboim, directeur de l’Opéra de Berlin, dirigera la plus grande Symphonie de Beethoven dans le cadre exceptionnel des Terrasses du Château de Versailles. Au pied de la Galerie des Glaces, au soleil couchant, l’orchestre virtuose créé par Barenboim avec les meilleurs musiciens israéliens et palestiniens se fera symbole de liberté et de paix entre les peuples, accompagné par le Choeur de l’Orchestre de Paris et des solistes d’exception. Chef d’oeuvre universel, l’ultime symphonie de Beethoven fait écho aux grands choeurs haendeliens et plonge le public dans la même expérience émotionnelle unique depuis sa création.Un rendez-vous incomparable entre le plus somptueux palais baroque et une oeuvre mythique. Le public écoutera cet hymne à la joie interprété par le prodigieux Daniel Barenboim, son West Eastern Divan Orchestra et le Choeur de l’Orchestre de Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.