Après New-York à la fin de l'année dernière, les indignés organisent aujourd'hui "Occupy Francfort" dans le berceau de la finance allemande. Les autorités quadrillent la ville.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.