Une enquête publiée aujourd'hui démontre que 15% internes des hopitaux admettent avoir commis des erreurs médicales faute d'avoir respecté les pauses obligatoires durant leur garde. Etienne Pot est secrétaire général adjoint de l'ISNIH qui a menée cette enquête. Angélique Bouin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.