Quatre ans de prison pour avoir incité à la violence sur Facebook. Les peines infligées sont lourdes.Près d'une semaine après les émeutes qui ont embrasées les villes anglaises, la justice britannique condamne à tour de bras.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.