Une grève très hétéroclite aujourd'hui dans le monde médical. Chirurgiens des cliniques privées et internes en formation à l'hôpital public en passant par certains spécialiste, ils se disent tous mal aimés et mal payés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.