Selon un sondage de l'IFOP pour le groupe PHR (11% des pharmacies en France) 57% des Français acceptent systématiquement le remplacement d'un médicament d'origine par un générique. Ils étaient encore 62% l'an dernier.

L'efficacité et la sécurité des génériques sont notamment mises en cause par les personnes interrogées. 61% des sondés (contre 71% l'année dernière) restent convaincus que ces médicaments sont "aussi sûrs" que ceux des marques d'origine. Et 72% (contre 77% en 2011) jugent leur efficacité similaire.

Enfin, près d'un Français sur deux (46%) estime que la loi de 2006 qui supprime le tiers payant en cas de refus de substitution porte atteinte à sa liberté.

Lucien Bennatan, président du groupe PHR, invité d'Angélique Bouin sur France Inter

Depuis 2006, la Sécurité sociale aurait économisé 1,3 milliard d'euros par an grâce à ce dispositif.

Sondage IFOP réalisé du 18 au 21 septembre sur un échantillon représentatif de la population française de plus de 18 ans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.