Le site pour voter aux primaires UMP à Paris
Le site pour voter aux primaires UMP à Paris © copie d'écran

On annonçait un scrutin joué d'avance... Finalement, la primaire UMP pourrait être un piège pour la candidate NKM. Les bureaux de vote virtuels viennent de fermer, les résultats arriveront dans la soirée...

Ils étaient quatre, ils devaient n'être plus qu'une à l'issue de ce premier tour... Mais finalement, rien n'est joué. Mise en difficulté par les soupçons de fraude lancés par les autres candidats, Nathalie Kosiusko-Morizet pourrait bien aller en second tour pour pouvoir devenir la candidate officielle de la droite à Paris.

"Le vote est très important, assez massif" assurait lundi matin Antoine Rufenacht, contrôleur en chef de la procédure, sur France Inter. Il évoquait une "sérénité absolue" depuis une réunion de recadrage convoquée samedi. Pourtant le résultat reste incertain pour départager l'ancienne ministre , Jean-François Legaret, Pierre-Yves Bournazel, et Franck Margain.

Suspense au Musée social

Les électeurs parisiens (encartés à l'UMP ou non) avaient jusqu'à 19h pour voter en ligne, moyennant une participation de 3 euros. Une procédure qui, dès les premières heures de vote, a posé problème, plusieurs médias dénonçant une fraude particulièrement aisée.

Carine Bécard nous explique le fonctionnement de ce vote.

Les résultats seront proclamés peu après 19H00 au Musée social, dans le VIIe arrondissement. Les quatre candidats ont rendez-vous dans un bureau pour utiliser leurs quatre clés USB permettant de déverouiller l'urne virtuel... et les résultats bien réels.

En cas de second tour, il faudra revoter du 7 au 10 juin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.