Plus d'athlètes, une ville totalement adaptée, et une cérémonie d'ouverture annoncée comme spectaculaire : cette année, les organisateurs londoniens ont veillé à ne pas laisser les Jeux paralympiques de côté. Cette édition s'annonce comme la plus importante jamais organisée depuis la naissance des Jeux paralympiques, en 1960. Ces jeux n'ont rien à envier à leurs parents valides, avec par exemple 15 finales du 100 mètres hommes, en fonction du handicap. Pour la première fois également, la quasi-totalité des billets mis en vente ont trouvé preneur : comme les Jeux olympiques en août, les paralympiques se joueront à guichets fermés.

Les chiffres de cette quatorzième édition des Jeux paralympiques sont édifiants : 4.200 athlètes, 166 pays participants (dont certains pour la première fois, comme la Corée du Nord), et 503 médailles en jeu. Pour la première fois depuis les jeux de 2000, les athlètes handicapés mentaux peuvent à nouveau prendre part aux épreuves. Seuls les athlètes handicapés physiques pouvaient participer, depuis que l'équipe espagnole avait été épinglée pour tricherie à Sydney. Certains joueurs de l'équipe ne souffraient pas de déficience intellectuelle.

Conséquence : 200 athlètes supplémentaires, et quelque 27 nouvelles disciplines de "sport adapté", spécifique au handicap mental et intellectuel.

Les grands moyens pour la cérémonie d'ouverture

Indicateur de la taille conséquente de ces Jeux paralympiques : la plupart des jeux se tiendront à guichets fermés, les 2,5 millions de billets mis en vente pour ces jeux étant d'ores et déjà presque tous vendus.

Mercredi soir, la cérémonie d'ouverture ne s'est pas faite, non plus, dans la demi-mesure. Même si les moyens déployés ne sont pas aussi colossaux que pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques (dont le budget s'élevait à plus de 30 millions d'euros), le spectacle d'ouverture, intitulé "Enlightenment" (Illumination), a réuni 3.200 figurants, dont des artistes handicapés. Selon le Comité international paralympique (CIP), la cérémonie a pour objectif de "célébrer de façon spectaculaire l'esprit des Jeux paralympiques, qui repoussent les capacités de l'être humain". La clôture s'annonce elle aussi spectaculaire : une chanson du groupe britannique Coldplay, "Viva la vida", sera jouée en direct par quelque 500 orchestres locaux à travers tout le pays.

Le récit de la cérémonie d'ouverture, avec Laëtitia Bernard, envoyée spéciale à Londres pour France Inter :

1 min

E JO paralympiques cérémonie shunt 1'06''

Une ville prête à recevoir les Jeux paralympiques

La plupart des infrastructures conçues pour les Jeux Olympiques de Londres peuvent sans problème être réutilisées pour les paralympiques : elles ont été spécialement conçues pour pouvoir accueillir les athlètes handicapés. Les opérations de transformation et d'adaptation des équipements sportifs, ainsi, n'ont pris que quelques jours.

L'adaptation des lieux ne se limite pas aux équipements sportifs : toute la ville de Londres a été équipée en vue des Jeux paralympiques. Sur les 250 stations de métro de l'agglomération londonienne, une soixantaine a subi des travaux d'aménagement pour être plus adaptée aux handicaps. Certains des fameux bus rouges et des cabs, les taxis londoniens, ont également été pourvus de rampes qui permettront aux fauteuils roulants de monter à bord sans difficulté.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.