Selon un sondage Ifop, un français sur deux doute de la capacité des trois favoris à la présidentielle de réduire la dette et le déficit public. Pour Martine Aubry il y a un chemin possible

Pierrick Bonno

Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.