Gaston Flosse
Gaston Flosse © MaxPPP/Gregory Boissy

C’est la liste autonomiste conduite par l'insubmersible Gaston Flosse, 81 ans, qui a remporté la triangulaire du second tour des élections territoriales de Polynésie française avec plus de 45% des voix.

Vient ensuite la liste conduite par son rival de toujours, le président sortant indépendantiste Oscar Temaru, avec près de 30% des voix.

Avec plus de 25% des voix, la liste conduite par Teva Rohfritsch, ancien proche de Gaston Flosse qui voulait jouer la carte de la troisième voie, fait un score très honorable.

La mouvance autonomiste totalise donc plus de 70% de voix.

Le député socialiste René Dosière, rapporteur des crédits des Outre-mer a ainsi déclaré qu'il s'agit de la victoire de "l'homme le plus condamné et le plus corrompu de la république".

Cette élection doit permettre d'élire 57 représentants à l'Assemblée de la Polynésie française, qui éliront eux-mêmes le président de la collectivité.

A Papeete, Maruki Dury de Polynésie 1ère

55 sec

P polynésie élections

Les résultats officiels seront proclamés lundi à 17h00 locales (mardi à 05h00 à Paris).

La prime majoritaire pour la liste gagnante, instaurée par la loi de juin 2011, devrait ramener une stabilité politique alors que 13 gouvernements se sont succédé depuis 2004, tous présidés alternativement par Gaston Flosse, Gaston Tong Sang (ex-proche de Flosse) ou Oscar Temaru.

Ecoutez l'analyse du politologue polynésien Semir Al Wardi joint par Caroline Marie

52 sec

S polynésie sémir al wardi

Le futur président devra s'attaquer à la grave crise économique et sociale qui affecte cette collectivité à la très large autonomie où il n'existe pas d'assurance chômage, alors que le chômage touche entre 20 et 30% de la population.

Gaston Flosse, faisait figure de favori malgré ses condamnations pour prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics, trafic d'influence passif et corruption active.

Infographie polynesie
Infographie polynesie © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.