L'art français de la guerre - Alexis Jenni
L'art français de la guerre - Alexis Jenni © Gallimard /

Le Prix Goncourt

Il a été attribué mercredi 2 novembre, peu avant treize heures, à Alexis Jenni pour son premier roman, "L'art français de la guerre" (Gallimard).

Alexis Jenni, un professeur lyonnais de biologie de 48 ans, a été honoré pour son premier roman, une fresque entre Indochine et Algérie qui questionne l'héritage des guerres coloniales. Il était le favori. C’est la troisième fois seulement que le Goncourt récompense un premier roman.

Alexis Jenni, évidemment heureux, au micro d'Isabel Pasquier

Limonov
Limonov © POL /

Le prix Renaudot

II a distingué Emmanuel Carrère pour "Limonov" (P.O.L). Le portrait d’Edouard Limonov, un écrivain russe sulfureux devenu leader ultranationaliste. Carrère, choisi au deuxième tour, faisait lui aussi figure de favori.

Emmanuel Carrère parle de son héros : Edouard Limonov

Prix Médicis "Ce qu'aimer veut dire"
Prix Médicis "Ce qu'aimer veut dire" © Radio France /

Le prix Médicis

a été attribué à Mathieu Lindon pour "Ce qu'aimer veut dire"chez P.O.L

Matthieu Lindon avec Isabel Pasquier

__

Le Prix Femina
Le Prix Femina © Radio France /

Le prix Femina

a été attribué à Simon Liberati pour "Jayne Mansfiled 1967" chez Grasset

Le prix du roman de l'Académie française

a été attribué à Sorj Chalandon pour "Retour à Killybegs" chez Grasset

Bandeau : © Felinda-Fotolia

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.