Le Bac 2011 avait connu des fraudes et aussi un manque criant de correcteurs. Pas question de revivre les mêmes ratés dans quelques semaines. L'Éducation Nationale a donc décidé de mobiliser dès maintenant les professeurs de classes préparatoires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.