Les juges chargés du dossier Bettencourt ont perquisitionné hier les bureaux et le domicile de Nicolas Sarkozy. Il semble que ces perquisitions n'aient rien donné. Et on s'interroge sur leur intérêt réel. Jean-Philippe Deniau.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.