Phrase très commentée depuis hier, celle de François Hollande laissant entendre qu'il ferait, s'il est élu, "le ménage" dans ceux que Nicolas Sarkozy a installé au ministère de l'intérieur et dans la magistrature. "Ceux qui sont liés à ce système", a précisé le candidat socialiste auront forcément à laisser la place à d'autres. Dans le camp visé, on crie évidemment à la chasse aux sorcières, ou à la purge chez les hauts fonctionnaires. Écoutez également cet ancien syndicaliste policier Bruno Beschizza, actuellement conseiller de l'UMP aux questions de sécurité qu'a joint Franck Cognard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.