La mission de protection juridique des forces de l'ordre a écarté l'idée d'harmoniser l'usage des armes entre policiers et gendarmes, qui peuvent tirer après sommation, alors que les policiers ne peuvent tirer qu'en état de légitime défense. Franck Cognard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.